Tribunal pour enfants - Bobigny

Appel au secours des juges

Brève
13/11/2018

Les quinze juges des enfants du tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, ont dénoncé dans une tribune leur manque criant de moyens. La tâche est immense : assurer la protection des enfants contre les violences, contre des parents qui négligent leur santé, leur éducation, voire les abandonnent complètement, et juger les mineurs délinquants.

Trop peu nombreux, les juges parlent de près de 900 familles dont les dossiers sont en attente, de délais d’application pouvant aller jusqu’à 18 mois. De plus, du fait des restrictions budgétaires que l’État impose aux départements et autres collectivités, les éducateurs sont trop peu nombreux.

Face à cette situation dramatique, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a rejeté les problèmes sur le seul département de Seine-Saint-Denis. Les juges de Bobigny ont répondu, l’un d’eux faisant remarquer qu’il suffit de traverser le périphérique pour constater qu’à Paris la prise en charge des enfants se fait sans délai. Une nouvelle version du « traverser la rue » ?