Yvelines

Campagne mazoutée

Brève
07/03/2019

Les 24 et 25 février, 900 m3 de pétrole brut se sont déversés à quelques kilomètres du célèbre zoo de Thoiry, après la rupture d’un pipeline exploité par le trust Total.

Huit à dix hectares de champs et des cours d’eau sont touchés. Total a déclaré prendre en charge le coût du chantier de restauration et les frais d’indemnisation des agriculteurs. Le ministre de l’Écologie quant à lui a dit qu’il sera extrêmement ferme.

Certains riverains et des écologistes ne font à juste titre confiance ni à l’un ni à l’autre pour la dépollution. Ils contestent aussi le fait que le pollueur Total soit le seul à effectuer des mesures pour évaluer le degré de pollution. 

Effectivement, pour avoir gain de cause, il faut pouvoir contrôler Total, et que ses promesses se transforment bien en actes.