Rentrée scolaire - Île-de-France

Chaos complet faute de moyens

Brève
17/09/2020

La remontée de l'épidémie désorganise des établissements déjà en pénurie de personnel. Des élèves ont été dépistés positifs sans que leurs camarades soient mis en quatorzaine. Les familles, comme tous les salariés qui font tourner les établissements scolaires, doivent donc se débrouiller seuls face à des décisions contradictoires variant d’un endroit à un autre. Le protocole sanitaire posant problème, le gouvernement l’a tout simplement allégé.

Non seulement il n’a débloqué aucun moyen, tel que l’embauche d’enseignants, de personnel de nettoyage, de surveillants, d’infirmières scolaires, mais il en a même supprimé. Ainsi, des classes ont été fermées, non pas à cause du coronavirus, mais par économie, les enfants étant de ce fait amenés à s’entasser dans les structures restantes. C’est ce que dénoncent les associations de parents d’élèves de l’école maternelle Élisa-Lesourd de Fontenay-sous-Bois. C’est la même colère qui est exprimée par des enseignants et des parents de Montreuil.

Vingt et une classes ont été fermées par les autorités académiques du département de Seine-Saint-Denis, dont un quart dans la seule ville de Montreuil. Partout parents, associations de parents d’élèves et enseignants continuent à dénoncer les classes surchargées.

Epidémie ou pas, les autorités organisent la misère scolaire.

Les dernières brèves