Serge Fournet

Cheminot et candidat au Blanc-Mesnil

Brève
16/02/2020

Serge Fournet sera à la tête de la liste Lutte ouvrière au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis. Il présente ainsi sa candidature :

« Ancien salarié de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, après la grève de quatre mois contre la fermeture de l’usine, en 2013, j’ai retrouvé du travail comme agent de maintenance à l’atelier SNCF de Noisy-le-Sec. Je n’ai pas été embauché comme cheminot au statut, mais selon un contrat de droit privé. Je travaille sur les rames du RER E, dans une équipe qui s’occupe des portes des trains. Il y a 400 cheminots et je suis délégué syndical. Comme de nombreux cheminots, j’ai participé à des grèves en 2014, 2016 et 2018, contre les différentes attaques.

Quant à la grève contre la réforme des retraites, cette grève reconductible, dont les conducteurs ont été le fer de lance, a entraîné les travailleurs de mon atelier, surtout lors des journées de manifestation. Mais tous étaient mobilisés. Lors des prises de parole, tout l’atelier était présent, y compris les cadres et les agents de maîtrise. Le sentiment de fierté d’avoir relevé la tête avec d’autres secteurs – RATP, enseignants, salariés du privé – est très présent. Notre seul regret est que la grève ne se soit pas étendue à d’autres secteurs. Mais ce n’est que partie remise.

Le Blanc-Mesnil est une ville populaire, avec plusieurs grandes cités, où toute une partie de la population est immigrée. De nombreux habitants travaillent à l’aéroport de Roissy, à Paris ou dans les entreprises du département. Ma présence lors des élections est dans la continuité de mon combat auprès de mes camarades de travail. Je dirai que le camp des travailleurs existe bel et bien, face à celui des profiteurs du système, une minorité de grands patrons, des gros actionnaires, et des gouvernements à leur service. Le monde du travail doit s’affirmer comme une force capable d’organiser la société, dans l’intérêt du plus grand nombre. En votant pour notre liste, les travailleurs pourront affirmer tout cela. »

Les dernières brèves