Lycée Utrillo - Stains

En grève pour de vrais moyens

Brève
13/11/2018

Lundi 5 novembre, les enseignants du lycée Utrillo de Stains, en Seine-Saint-Denis, étaient en grève pour protester contre la désignation d’un proviseur adjoint issu de la gendarmerie et chargé des questions de sécurité.

C’est la réponse du rectorat aux épisodes de violence qui se sont déroulés au cours de l’année passée, sur le parvis devant l’établissement. D’après lui, cet ancien chef d’escadron de gendarmerie est un « interlocuteur pertinent » sur les questions de sécurité.

Loin de rassurer, l’arrivée du super-gendarme a provoqué l’exaspération. Les enseignants en grève ont été rejoints par des parents, des habitants du quartier, ainsi que des élèves. Suspendue aux grilles du lycée, la banderole « Plus d’éducation, moins de répression » résume leur état d’esprit.

Quant aux enseignants, ils se sont mis en grève pour souligner que ce qu’ils réclament pour répondre aux besoins de leurs élèves, ce sont des moyens pour l’éducation.