Tremblay-en-France

Gens du voyage abandonnés

Brève
01/10/2019

Depuis quinze ans, 16 familles de gens du voyage vivent à Tremblay dans les pires conditions d'hygiène. Ces cinquante personnes dont des enfants, ne disposent que d'un espace réduit. Pour les commodités, c'est l'enfer : deux toilettes seulement et une fosse septique hors d'usage. Pour l'électricité ce n'est pas mieux : dès qu'il y a un orage le compteur est immergé et les cables électriques sont dans l'eau. Quant à l'environnement, c'est le bourdonnement permanent des lignes hautes tensions et le vrombissement des avions.

La loi Besson oblige les communes de plus de 5 000 habitants à se doter d'une aire d'accueil pour les gens du voyage. Mais à Tremblay les différents projets n'ont abouti à aucun changement, les autorités départementales et régionales se renvoyant la balle.

Vivre au vingt et unième siècle dans ces conditions-là est indigne et inacceptable. 

Les dernières brèves