Hôpital Saint-Antoine - Paris :  La direction à l'attaque

Echo d'entreprise
14/05/2020

Même pas en rêve

En Hépato, la direction nous avait demandé de passer en 12h pendant la période du Covid, avec 6 patients par soignant. Mais depuis que le service n’est plus Covid, elle voudrait qu’on reste en 12h… mais avec 12 patients !

La ficelle est tellement grosse qu’on a refusé cette arnaque et obtenu de repasser en 7h36 dès cette semaine. On a eu bien raison de nous manifester et de montrer que c’est à nous de décider dans quelles conditions doit se faire la reprise.

Lessivés

À la Lingerie, depuis le début du Covid, on a plus de travail car dans les services il y a plus de tenues utilisées. Tout cela ne tient qu’avec les heures sup’, et ce régime est prévu tant qu’il y aura le Covid.

Les heures supplémentaires, c’est du bricolage précaire. Ce qu’il faut c’est embaucher.

Elle ne perd pas le Nord

En Hémato, certaines collègues habituellement de jour se retrouvent à travailler en 12h de nuit sans l’avoir vraiment choisi…La direction utilise la situation du plan Blanc pour régler les problèmes d’effectif qu’elle a habituellement de nuit, et qui n’ont rien à voir avec l’épidémie.

Si elle pense qu’on ne voit pas son manège… c’est raté.