Incinérateurs - Paris

La grève continue

Brève
08/02/2020

Depuis le 23 janvier, les trois sites d’incinération d’ordures ménagères du Syctom de l’agglomération parisienne – Saint-Ouen, Issy-les-Moulineaux et Ivry-sur-Seine – sont à l’arrêt. Parmi les 350 salariés, la grève contre la réforme des retraites est massivement suivie.

Parmi les éboueurs de la ville de Paris, la grève est également présente.

Le Syctom qui s’occupe du traitement des ordures ménagères de la ville de Paris et de 85 communes franciliennes, et traite 6 000 tonnes d’ordures par jour,
ne sait plus quoi faire du contenu des poubelles.

Les grévistes ont une solution : répondre à leur revendication. Tout le monde connaît la dureté et la dangerosité de leur métier. L’espérance de vie des éboueurs est réduite de sept ans par rapport à l’ensemble de la population.

La réforme gouvernementale veut supprimer cette reconnaissance de pénibilité, et baisser leur retraite de plusieurs centaines d’euros. Elle est à jeter aux ordures !
 

Les dernières brèves