Hôpitaux de Paris

La sécurité incendie à vau l'eau

Brève
09/08/2019

L’hôpital Bichat de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris est situé dans une grande tour de 15 étages, construite dans les années 1970. D’après les pompiers, il est impossible de la sécuriser. Pour les responsables de l’AP-HP, ce serait trop cher. Depuis 2007, cet hôpital fait perpétuellement l’objet d’un avis défavorable d’exploitation de la part de la commission de sécurité incendie. Quelques travaux ont bien été effectués mais, comme un nouvel hôpital devrait le remplacer au mieux en 2028, les autorités préfèrent attendre !

 Pour la région parisienne, 20 établissements de l’AP-HP sur 37 ont actuellement un avis défavorable d’exploitation, mais la liste n’a pas été publiée. On sait simplement qu'en plus de Bichat, les hôpitaux Saint-Antoine à Paris, Beaujon à Clichy et Louis-Mourier à Colombes sont concernés.

Cette mise en danger, du fait du non-respect des normes de sécurité, n’est qu’un des aspects de la misère des hôpitaux. Ce qui est en cause est le choix des autorités responsables, c’est-à-dire du gouvernement et de ses exécutants, ministère de la Santé et ARS. En restreignant au maximum les budgets consacrés à la santé, ils mènent une politique criminelle.