Hôpital de Bicêtre

Les infirmières font bloc

Brève
28/02/2019

Mercredi 20 février, les infirmières du bloc opératoire commun présentes ce matin-là ont refusé de se mettre au travail et n’ont pas bougé de la salle de repos pendant près de trois heures, malgré les injonctions du directeur de l’hôpital venu sur place.

Il manque une dizaine de postes, d’après la direction elle-même. Face au mécontentement des infirmières, la direction a, dans un premier temps, fait la sourde oreille comme d’habitude, puis elle a cru pouvoir jouer de son autorité. Mais cela n’a pas marché. Plusieurs infirmières ont pris la parole pour montrer à la direction qu’elles ne se laissaient pas impressionner et qu’elles étaient déterminées. Jeudi 21 février, la quasi-totalité des infirmières inscrites sur le tableau d’heures supplémentaires s’en sont retirées.

Le lendemain, la direction annonçait que les deux collègues partis en formation revenaient au bloc de Bicêtre. Les infirmières mobilisées ont la satisfaction et la fierté d’avoir agi ensemble. Même si elles mesurent la difficulté de faire bouger les choses, elles se sentent plus soudées qu’avant.