Manifestation du 16 mars - Paris

Les vrais casseurs sont au gouvernement

Brève
19/03/2019

Depuis samedi dernier, le pouvoir et ses relais dans les médias se déchainent contre le saccage de boutiques des Champs-Élysées.

Pointant les méfaits de bandes de pilleurs, de groupes d'extrême droite et de Black Blocs n'ayant rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes, ils en profitent pour attaquer ce dernier.

Ils étaient 1 500, selon la police, à commettre ces dégâts. Mais on ne parle que de ça. Comme s'il n'y avait pas eu des dizaines de milliers de gilets jaunes à manifester ce jour-là, en dénonçant l'insuffisance des revenus, des salaires et des retraites.

Le patronat et les gouvernants sont de bien pires « casseurs », eux qui saccagent la vie de millions de travailleurs, de retraités, de chômeurs, de jeunes...