Transports en commun - Île-de-France

L'hypocrisie démasquée

Brève
28/04/2020

Déjà en temps ordinaire, des millions de travailleurs qui rejoignent leur lieu de travail sont entassés tous les matins à plusieurs par m² dans les trains, les métros et les bus.  En ce moment avec un service très réduit, les premiers bus comme les derniers métros sont bondés. Alors aucune distanciation ne sera possible dans les transports à la sortie du confinement, avec tous les risques de contamination que cela signifie.

En guise de palliatif dérisoire, le gouvernement annonce que le port du masque sera obligatoire dans les transports publics sous peine de sanction. Mais les sociétés de transport, dont la Ratp et la Sncf, ont immédiatement annoncé qu'elles ne fourniraient pas de masque. Le gouvernement n'étant toujours pas capable de fournir des masques homologués, des « spécialistes » autoproclamés se relaient dans les médias pour vanter les vertus des masques artisanaux ou alternatifs dont les vrais spécialistes doutent fortement de l'efficacité.

Broder, bricoler, mentir, changer de doctrine, menacer, le gouvernement sait faire. Mais organiser un déconfinement qui fasse passer la sécurité et l'intérêt collectif avant les exigences des milieux patronaux, il en est incapable.

Les dernières brèves