Maisons-Alfort

Mobilisation des locataires

Brève
29/05/2021

Dans le quartier populaire de Liberté Vert-de-Maisons, 227 familles ont reçu de leur bailleur In’Li un courrier leur indiquant que leur logement ne serait plus conventionné à partir de juin 2022. In’Li entend profiter de la spéculation immobilière liée à l’arrivée du Grand Paris Express et de la ligne 15 du métro pour exiger des travailleurs qui habitent ce quartier qu’ils payent des loyers à la hausse.

Depuis fin avril, des locataires ont organisé la riposte. Ils ont élu un collectif, ont financé et distribué des milliers de tracts, au RER, devant les supérettes et dans les boîtes aux lettres des autres HLM du quartier.

Samedi 22 mai, un cortège très dynamique de 60 personnes a traversé les cités puis le centre-ville de Maisons-Alfort, aux cris de « Nos salaires sont bloqués, nos pensions sont bloquées, pas de hausse de loyers ! », « Le logement est vital, il doit rester social ! », ou encore « Un logement, c’est fait pour habiter, pas pour spéculer ! »

Un nouveau rassemblement est prévu au siège d’In’Li à La Défense.

Les dernières brèves