Zebra application - Bezons

Non aux licenciements

Brève
05/06/2018

Dès la prise de service, un peu avant 7h, il y avait de l’ambiance devant l’entreprise Zebra qui fait des applications spécialisée dans le marquage routier, à Bezons. En effet, la moitié des ouvriers ont fait grève ce lundi 4 juin pour soutenir six de leur camarades sur les 27 ouvriers de l’entreprise, à qui la direction notifiait leur licenciement.

La direction invoque des difficultés économiques. Mais personne n’y croit. Au contraire tout indique que les licenciements visent des ouvriers connus pour leur opinion syndicale CGT et surtout leur choix de réclamer leur dû. En effet, l’entreprise faisait travailler les ouvriers 40 h par semaine mais ne leur en payait que 35. Les travailleurs réclament depuis des mois un rattrapage des sommes non versées, sans réponse du patron.

Lors de la visite de la conseillère départementale de la circonscription, le 95 est un client de Zebra, les ouvriers lui ont fait remarquer que leur patron flouait aussi la Sécu, l’État et sans doute les collectivités locales. Mais pour l’instant, seuls les ouvriers s’opposent à ses agissements peu scrupuleux.

Une action réussie et un encouragement pour la suite.