RSI - Gennevilliers

Travailleurs sans-papiers en lutte

Brève
16/11/2021

Des travailleurs sans-papiers sont en lutte contre leur agence d’intérim RSI, qui leur refuse les moyens d’obtenir leur régularisation. Ils travaillent pour des sous-traitants de grandes entreprises du bâtiment ou des travaux publics comme Vinci, Bouygues et Eiffage.

Certains d’entre eux, installés devant l’agence RSI du Boulevard Magenta à Paris, en ont été chassés par la police. Ils sont depuis plus de deux semaines devant l’agence de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, avec l’appui de militants.

Outre les justificatifs qui leur sont refusés, ils dénoncent les heures non payées, le manque d’équipement de sécurité, les primes dues mais jamais versées. « Dès que tu arrives sur le chantier, le chef, il sait si tu es sans-papier ou non », disent-ils.
Comme tous les sans-papiers, les travailleurs de RSI doivent être immédiatement régularisés.

Les dernières brèves