Ehpad - Livry-Gargan

Une catastrophe annoncée

Brève
21/04/2020

Des soignantes d'un Ehpad de Livry-Gargan ne savent plus où donner de la tête. Vingt résidents sont déjà décédés. Il manque des surblouses, des masques FFP2. Les résidents n'ont pas été testés. 40 collègues sur 200 sont en arrêt de travail sans qu'on sache si elles sont épuisées par le travail ou contaminées.

Une salariée résumait ainsi son dégoût de cette organisation : "Je ne trouve plus mon travail humain". Le problème est le même dans bien des établissements, et ce n'est pas faute de l'avoir fait savoir avant la pandémie. Les soignantes avaient attiré l'attention des pouvoirs publics sur la déshumanisation de leur métier. Un ancien est mort de déshydratation avant l'épidémie de Covid 19. La situation est pire, disent-elles, que pendant la canicule de 2003.

Sur ces manquements, le gouvernement et tous les margoulins qui font de l'or sur la santé des résidents devront rendre des comptes. Dans les Ehpad, plus de 7 500 personnes sont déjà décédées. 

 

Les dernières brèves