Vinci-Roissy

Victoire de la grève

Brève
21/12/2018

Quatre mois après la grève victorieuse des techniciens de Vinci et Siemens qui assurent la maintenance des convoyeurs des bagages du Terminal 2 de l’aéroport de Roissy, c’était au tour de leurs collègues d’AMLP-Vinci, qui s’occupent d’installations similaires pour les colis chez Fedex à Roissy, de se mettre en grève.

Excédés par des conditions et une charge de travail devenues insupportables, des salaires qui stagnent ou un management arrogant, les vingt techniciens, soit la quasi-totalité des trois équipes en 3x8, ont maintenu leur grève pendant 19 jours, avec piquet devant le rond-point de Fedex, et ils ont gagné. Soudés et déterminés, ils ont fait plier la direction de Vinci et obtenu entre autres un peu plus de 5 % d’augmentation de salaire et le paiement de 80 % des jours de grève.

Au-delà de la satisfaction d’avoir gagné face à une direction qui entendait faire un exemple en ne cédant rien, les témoignages de soutien d’autres salariés de Roissy, qui les ont retrouvés sur le rond-point, ont fait du bien : collègues du donneur d’ordres, Fedex, d’Air France, de Vinci, du Terminal 2, de l’union locale et même les klaxons de solidarité des automobilistes ou des routiers. C’était leur première grève, une victoire et une expérience de solidarité ouvrière qui compteront pour l’avenir.