Paris

Violences policières

Brève
24/06/2020

« J'étouffe » : c'est la phrase prononcée sept fois par Cédric Chouviat alors que des policiers le plaquaient au sol lors d'un contrôle d'identité à Paris le 3 janvier 2020. Deux jours plus tard, ce livreur mourait à l'hôpital, des suites de ces violences.

« I can't breathe », en français « j'étouffe », ce sont aussi les derniers mots prononcés par George Floyd, cet Afro-Américain dont le meurtre par des policiers blancs a déclenché il y a bientôt un mois une puissante vague de manifestations à travers les États-Unis, et dans le monde entier.

De subtils observateurs nous expliqueront que la France, ce n'est pas les États-Unis, et qu'il ne s'agirait que d'une malheureuse coïncidence entre ces deux meurtres. Mais le mépris des agents de la police pour la vie des petites gens, dans cette société clémente pour les riches, n'est pas une sinistre spécialité d'outre-Atlantique. La preuve.

Les dernières brèves