Hôpital Saint Louis (Paris 10e)  :  Les souris dansent

Echo d'entreprise
22/11/2022

Au Brancardage, les petites souris qui jouent les funambules sur les fils, c’est rigolo. Les crottes partout, ça l’est beaucoup moins. De matin comme d’après-midi, quelle que soit l’heure, elles sont en nombre.

À croire que leur planning est bien mieux fait que celui des brancardiers !

AXA Val de Fontenay (94) :  Cest l'hallu totale

Echo d'entreprise
22/11/2022

Une entreprise spécialiste du metavers, a créé pour AXA France une solution de réalité augmentée pour recruter. Les futurs candidats peuvent ainsi se projeter au sein de l’entreprise.

Pour info, il y a des candidats qui travaillent déjà dans les services avec nous...

Banque de France (Paris) :  Couac

Echo d'entreprise
22/11/2022

À l’occasion des 5 ans de « l’Université Banque de France », la direction propose aux managers une formation animée par un chef d’orchestre.

Quand l’orchestre manque d’instruments, voire de musiciens, quand les premiers sont mal accordés et que les seconds doivent lire plusieurs partitions en même temps, quel que soit le talent du chef, on n’en sort pas : c’est le bazar.

 

Allianz :  Déprime des primes

Echo d'entreprise
18/11/2022

La direction parle encore et toujours de nous refiler des primes. Les primes, c’est toujours aléatoire. Elles sont bien vite dépensées, elles disparaissent le lendemain et ne comptent ni pour la Sécurité sociale ni pour la retraite.

Alors on veut bien des primes, oui… mais en plus de vraies augmentations !

La Poste Paris 14 :  Faux contrat intérimaire = vrai cdi

Echo d'entreprise
18/11/2022

À Paris 14, comme à Paris 5/13, des dizaines d’intérimaires travaillent avec des motifs de mission bidons.

Ce scandale doit cesser ! CDI pour tous !

EDF-Enedis-GRDF- Paris :  Panne de réacteurs : il n’y a pas de secret

Echo d'entreprise
18/11/2022

Une émission de France Inter, « Secrets d’info », interrogeait les raisons pour lesquelles la moitié du parc nucléaire est à l’arrêt.

Sur le problème de la corrosion sous contrainte à l’origine de la panne de plusieurs réacteurs, les journalistes « d’investigation » se sont contentés de rapporter les éléments de langage d’EDF et de l’Autorité de sûreté : « des fissures qui n’étaient pas attendues » selon les uns, « la non-mise en évidence du non-respect des règles » selon les autres. Bref, ce serait la faute à pas de chance.

Il aurait pourtant suffi d’expliquer les baisses d’effectifs, les plans d’économie, la recherche du profit, incompatibles avec la sûreté nucléaire, pour que les auditeurs y voient un peu plus clair. Mais c’était sans doute trop évident pour être un « secret d’info » !

Hôpital Trousseau (Paris 10e) :  Nous, ça nous tape sur les nerfs

Echo d'entreprise
18/11/2022

En Neuro, que l’on soit du matin, d’après-midi ou de nuit, on n’est jamais assez nombreux. Il est parfois demandé aux infirmiers de travailler en 12 h. Et c’est carrément un principe pour la direction : s’il y a un aide-soignant « en plus », elle le déplace dans un autre service.

À croire que dès qu’il y a un effectif correct, la direction fait une crise d’urticaire.

SNCF - Gare Montparnasse (Paris) :  L'espace c'est pour le fric

Echo d'entreprise
15/11/2022

Depuis la fin de la rénovation de la gare Montparnasse, celle-ci regorge de place pour les publicités, les boutiques, les salons VIP, les bureaux à louer à prix d’or. Ça, c’est côté public.

Par contre, l’envers du décor, c’est tout autre chose. Les nouveaux open-space réservés aux personnels ressemblent à des vestiaires et les demi-casiers ne laissent à chacun que le choix entre vêtements OU sac à dos/valise à roulettes.

La direction SNCF n’a probablement qu’une demi-case au cerveau, et celle-ci ne contient que du pognon.

Aéroport de Roissy :  Mode radin

Echo d'entreprise
15/11/2022

Chez City One welcome, l'uniforme doit être impeccable. Pour nous, les filles, c'est l'été en robe, l'hiver en pantalon, quelle que soit la météo. Et talons obligatoires de 3 à 5 cm, à nos frais comme les collants. La direction ne fournit pas les vêtements en nombre : garçons et filles, une seule chemise, un seul uniforme, à laver soi-même.

Elle compte sur le réchauffement climatique pour que ça sèche du jour au lendemain ?

Renault Flins (78) :  Allumez le feu

Echo d'entreprise
15/11/2022

Le matin, il fait 4 ou 5 degrés et la direction ne remet pas le chauffage dans les ateliers, sous prétexte de faire des économies. Ou surtout du profit.

Après le gel des salaires, celui des salariés.