Jean-Louis Guerrier et Floriane Vayssières veulent appliquer localement le programme défendu par Nathalie Arthaud à la présidentielle

Article de presse
24/05/2017

Le binôme se reforme. Déjà candidats en 2012, Jean-Louis Guerrier et Floriane Vayssières représenteront Lutte ouvrière pour l’élection législative dans la première circonscription de Seine-et-Marne. Cet informaticien en retraite qui habite Melun depuis 25 ans indique qu’ils défendront localement le programme popularisé par Natalie Arthaud » pendant la présidentielle. Priorités Au rang des priorités, il mentionne « une interdiction des licenciements et répartition du travail entre tous sans diminution de salaire pour mettre fin au chômage » ou encore une augmentation des salaires « indexée sur la hausse des prix et des taxes. » Les candidats souhaitent également une « suppression du secret des affaires, afin que les travailleurs et la population puissent mettre en lumière les méfaits des groupes capitalistes. » Enfin, ils plaident pour un meilleur usage de l’argent public vers « des services utiles à la population : l’éducation, la santé et les transports publics. »

 

La République de Seine-et-Marne, édition de Melun, 22 mai 2017