La Réunion

Et à l'EPSMR de Saint-Paul !

Brève
09/04/2018

 

            À Saint Paul, le personnel de l'EPSMR (l'établissement public de santé mentale) est  confronté à la décision scandaleuse de l'ARS de fermer un  des pavillons de cet établissement depuis le 31 mars. Ceci a pour conséquences un transfert des malades vers les autres pavillons qui se retrouvent surpeuplés et une augmentation de la charge de travail de leurs personnels.

            Comme l'ont déclaré les travailleurs de l'EPSMR, les moyens mis à disposition des établissements de santé psychiatriques sont déjà inférieurs de 30 % à ceux de métropole, inutile d'en rajouter ! Cette décision ne peut  que dégrader la qualité des soins dispensés aux malades, aggraver les problèmes de surveillance (un malade, ayant échappé à la vigilance du personnel,  a ainsi été retrouvé mort dans l'enceinte de cet hôpital le 31 décembre 2017)  et contribuer à épuiser le personnel soignant.

            Le personnel a là aussi décidé fin mars de se mettre en grève illimitée pour dénoncer cette politique d'économies criminelles et exiger au contraire les embauches nécessaires à un service de qualité.