La Réunion

Le capitalisme met notre santé en danger

Brève
16/05/2019

Plusieurs médecins du CHU de la Réunion ont été contaminés par des patients porteurs de la rougeole. La direction de l'établissement de soin a alors rappelé 400 de ses agents pour vérification de leurs vaccinations. 100 ont dû être vaccinés en urgence qui ne l'étaient pas !

En 2019, à La Réunion, seulement 85 % de la population est vacciné contre cette maladie fortement contagieuse. Or pour éviter le risque d'une épidémie, ce taux devrait être de 95 %.

Voilà qui montre bien l'incapacité du pouvoir à mettre en œuvre une politique de santé efficace.

La politique de déstabilisation des services publics menée par l'État français et ses relais locaux va jusqu'à mettre en danger la santé non seulement des plus pauvres, mais aussi aujourd'hui du corps médical.

C'est à cela qu'on peut mesurer la régression sociale que nous impose le pouvoir capitaliste aujourd'hui. Le mettre hors d'état de nuire serait une mesure de salubrité publique !

Les dernières brèves