Mayotte

Non à la suppression des bourses aux lycéens !

Brève
19/06/2018

Le conseil départemental de Mayotte a annoncé qu’il allait supprimer les bourses qu’il verse aux lycéens mahorais partant poursuivre leurs études en métropole. Ces bourses vont de 161 à 278 euros par mois. Elles sont une aide indispensable pour les nombreux jeunes souvent issus de familles aux revenus modestes. Désormais ils ne devront plus compter que sur la bourse nationale.

Depuis des années, les bourses sont déjà versées avec retard aux étudiants et aux lycéens mahorais qui partent étudier en France. Désormais, il n’y aura plus de bourse départementale du tout pour les lycéens.

 

Le Département s‘est contenté d’annoncer sèchement que ce versement n’était pas obligatoire, coûtait cher (10 millions d’euros par an), et que l’État devait prendre en charge cette dépense. Certes, il est vrai que le gouvernement, comme ses prédécesseurs, fait de la réduction des dotations aux collectivités un pilier de sa politique.

 

 

Mais la décision du Département intervient alors qu’il multiplie les cadeaux à un patronat qui prétend avoir été durement touché par le dernier mouvement social contre l’insécurité. Et par ailleurs, la collectivité vient d’être épinglée par la chambre régionale des comptes pour avoir distribué sans compter des subventions à des associations aux buts imprécis.

 

De l’argent pour le patronat ou les clientèles électorales, il y en a toujours assez. Mais pour la jeunesse, c’est toujours trop cher !