La Réunion

Quand la ministre du Travail se débine...

Brève
15/11/2018

Arrivée à  La Réunion jeudi 15 novembre au matin, Muriel Pénicaud, a répondu à un journaliste  qui la questionnait sur ce qu'elle entendait faire pour lutter contre le chômage : « J'ai l'habitude de parler une fois que j'ai rencontré les gens. Je me fais une idée et je vais tenir compte de tout cela ».

Rencontrer « les gens », l'occasion s'en est présenté à elle peu de temps après quand elle s'est rendue à l'Inspection du Travail. Là,  elle y a retrouvé plusieurs travailleurs de l'entreprise Bourbon Bois menacés de licenciement et des salariés du GIHP en souffrance pour cause d'insuffisance d'effectifs !

Mais elle a préféré filer droit entourée de toute sa garde prétorienne et a superbement ignoré ces travailleurs victimes de l'exploitation et du mépris patronal, pour ensuite descendre à la préfecture où l'attendait un déjeuner organisé  en « bonne compagnie », celle des patrons et des hauts fonctionnaires !