La Réunion

SNSM : sauveteurs bénévoles, mais pas suicidaires !

Brève
19/12/2019

Trois stations de la Société Nationale de Secours en Mer (SNSM) de La Réunion ont été fermées récemment.

En mars les sauveteurs bénévoles de ces stations avertissaient leur direction nationale que la validité de leurs gilets de sauvetage s'arrêtait en septembre et lui demandait une nouvelle dotation.

Les nouveaux gilets n'étant pas parvenus à temps dans les stations, les bénévoles reformulaient leur demande en septembre. Leur direction leur ayant demandé de prolonger la validité des gilets d'un mois, ils acceptaient de déroger à la règle en échange d'une promesse de livraison du nouveau matériel en novembre. Découvrant alors que la date de validité des nouveaux gilets s'arrêtait en avril 2019, et malgré l'insistance de la direction nationale leur demandant de travailler avec ce matériel non conforme, ils refusaient de prendre la mer dans ces conditions et de risquer leurs vies à vouloir sauver celles des autres, surtout après le drame survenu aux Sables-d'Olonne en juin dernier.

Les sauveteurs en mer de La Réunion ne cessent de recevoir des messages de soutien des propriétaire de barques et de voiliers depuis qu'ils ont refusé d'intervenir dans des conditions mettant leur vie en danger.

En attendant c'est la sécurité des usagers de la mer qui n'est plus assurée à cause de l'organisation déficiente de la société actuelle qui privilégie l'argent à toute autre considération humaine.

Les dernières brèves