La Réunion

Sopema OI : grève victorieuse sur les salaires

Brève
15/04/2019

Mardi 9 avril, les ouvriers et chauffeurs de l'entreprise Sopema O.I. de La Possession se sont mis en grève illimitée pour leurs salaires et le respect des instances représentatives du personnel que leur patron ignorait délibérément depuis leur mise en place.

Sur un effectif de 25 salariés, 15 cessaient le travail, un ouvrier étant en accident de travail, les seuls restant à travailler étant les cadres.

Ces travailleurs avec des bas salaires (1654 € brut pour 25 ans d'ancienneté), revendiquaient une augmentation égale pour tous de 700 € brut mensuelle, le versement de la prime de qualité promise en 2016 avec effet rétroactif et l'instauration d'une prime de 0,5 % sur le chiffre d'affaire de l'entreprise qui dépassait les 11 millions d'euros l'an passé.

Le deuxième jour de grève, la direction se disait prête à concéder 4 % d'augmentation des salaires, proposition que les grévistes unanimes ont refusée déclarant que le calcul de leur manque à gagner avait été exprimé en euro et pas en pourcentage.

La grève était reconduite et bloquait de fait la production de produit surgelés (viande, poisson) vers les magasins de détail « L'îlot du surgelé » appartenant aussi à leur patron... et dont les travailleurs vinrent manifester leur solidarité avec les grévistes.

Jeudi 11 avril en fin d'après-midi  le patron  concédait une augmentation de salaire de 150 € brut, la prime de qualité avec effet rétroactif et l'engagement de respecter dorénavant les organismes paritaires.