La Réunion

Venue de Macron

Brève
21/10/2019

 

Les capitalistes revendiquent…

 

Macron et des ministres viennent se pavaner à La Réunion les 23, 24 et 25 octobre. Ils prêteront une oreille bienveillante aux jérémiades des capitalistes à commencer par ceux de la canne et du rhum.

Ainsi le patron de Tereos océan Indien, et président du Syndicat du sucre, Philippe Labro, attend que Macron s’engage à lui verser les fameux 28 millions de façon perenne car, dit-il, « l’aide de l’État est indispensable ». Et, à l’instar de tous les champions de la libre entreprise qu’aucun scrupule n’étouffe, il insiste lourdement sur le fait qu’il faut arrêter de « culpabiliser sur les aides »  ces gros sous d’argent public sur l’utilisation desquels ils ne veulent aucun contrôle sous prétexte que c’est une affaire privée !

Les patrons, avides de toujours plus de profits, n’ont aucune gêne pour demander des sommes énormes au gouvernement ami.

 

… il est temps de remettre les choses à l’endroit !

 

Les travailleurs, les chômeurs, les retraités ont, eux, des besoins vitaux et immédiats :

300 euros d’augmentation, pas de salaires, de pensions et d’ allocations en dessous de 1800 euros !

Il n’est pas question que ces revendications là passent à la trappe. Car enrichir les riches et appauvrir les pauvres ça suffit !

Les dernières brèves