Le discours de politique générale de Ayrault : beaucoup de bruit pour rien

Communiqué | 
05/07/2012

Ceux qui attendaient des surprises en ont été pour leur argent. Oh, le Premier ministre n'a pas été avare de formules lyriques et de paroles creuses, du « changement dans la durée » à l'« économie verte », en passant par « la société sobre et efficace »...Pour le reste, cette déclaration ne contenait rien de nouveau. Après une leçon de morale contre les paradis fiscaux et autres niches fiscales, Ayrault a précisé à l'intention des patrons et des... Lire la suite >

La Réunion

COMMUNIQUE APRES LE 1er TOUR DES LEGISLATIVES

Communiqué | 
11/06/2012

Nous remercions les électeurs qui ont voté pour des candidats communistes, pour le camp des travailleurs. Par ce vote ils ont affirmé que pour améliorer leur sort les classes populaires ne peuvent compter que sur leurs luttes.Dans ces combats nous nous retrouverons aux côtés des travailleurs et nous dénoncerons tous les sales coups qui vont nous tomber dessus. Car la réalité de la situation c'est la crise et les diktats de la finance et de la... Lire la suite >

La Réunion

1700 euros net par mois : le minimum pour vivre

Communiqué | 
08/06/2012

À La Réunion, 36 % des salariés touchent le SMIC (contre 10% en métropole) et 55 000 d'entre eux n'ont que 77% du SMIC parce qu'ils travaillent en intérim ou bien n'ont que des emplois à temps partiel imposé.Il est donc urgent de rappeler que 1 700 euros net par mois, c'est bien le minimum qu'il faut. Le tout petit coup de pouce que prévoit le nouveau gouvernement sur le SMIC ne suffira pas pour changer la vie des travailleurs. Il n'y a que leur... Lire la suite >

Les travailleurs de Citalis ont raison de se battre

Communiqué | 
04/06/2012

LUTTE OUVRIÈRE apporte son soutien aux travailleurs de la Citalis qui se sont mis en grève ce lundi 4 juin.Didier LOMBARD, candidat de Lutte Ouvrière dans la 6ème circonscription, leur a rendu visite sur leur piquet de grève devant leur dépôt situé au Chaudron.Parce qu'elle refuse d'appliquer immédiatement, avec effet rétroactif au 1er janvier 2012, une augmentation de salaire de 3% comme le réclament les chauffeurs de bus et leurs collègues... Lire la suite >

LUTTE OUVRIÈRE DANS LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES

Communiqué | 
14/05/2012

Lutte Ouvrière présente 5 candidats à la RÉUNION aux élections législatives du 10 juin prochain. Dans la 1ère circonscription : Corinne BAÏKIOM, 40 ans, conseillère en gestion avec pour suppléant Paul TECHER, 65 ans, retraité de la Poste.Dans la 2ère circonscription : Mickaël HOAREAU, 28 ans, informaticien avec pour suppléante Roselyne LEGENTIL, 53 ans, vendeuse.Dans la 4ère circonscription : Serge LATCHOUMANIN, 44 ans, technicien en bâtiment... Lire la suite >

Communiqué de Lutte Ouvrière du 6 mai 2012

Communiqué | 
07/05/2012

L'électorat populaire qui, dans sa majorité, voulait se débarrasser de Sarkozy, peut se réjouir d'avoir contribué à sa chute. Les motifs de satisfaction s'arrêtent cependant là. Le président des riches a été contraint de partir mais le nouveau président n'est pas pour autant le président des pauvres.Sarkozy parti, restent les maîtres de l'économie et de la société : le grand patronat, les banquiers, les grands groupes industriels et financiers,... Lire la suite >

NICOLAS SARKOZY : LE CANDIDAT DU PATRONAT

Communiqué | 
05/04/2012

Lors de son passage éclair à La Réunion, Nicolas Sarkozy n'a eu de mots que pour le patronat.Alors que des problèmes cruciaux pèsent sur les classes populaires, le candidat de l'UMP n'est venu qu'apporter des cadeaux aux capitalistes !Les exonérations de cotisations patronales qu'il promet, présentées « comme des mesures d'une force jamais égalée », sont dans la continuité de ce qui se fait déjà au travers de la Lodéom, la défiscalisation,... Lire la suite >

L’ARGENT PUBLIC POUR L’ÉCOLE PUBLIQUE !

Communiqué | 
21/03/2012

La réduction générale des politiques publiques mise en place par le gouvernement Sarkozy, a des conséquences désastreuses sur l'Éducation.À la Réunion, 161 postes, ainsi que de nombreuses classes, ont été supprimés rien qu'en 2012. Dans le primaire, il y a dorénavant des classes de 28, voire de 31 élèves. Comment s'étonner, alors, que des enfants arrivent en 6ème en ne sachant ni lire ni écrire?Il est tout aussi révoltant de voir l'État... Lire la suite >

La Réunion : le gouvernement et ses représentants craignent la colère populaire

Communiqué | 
24/02/2012

Après une troi­sième nuit d'émeutes à La Réunion, je tiens à expri­mer ma soli­da­rité avec la popu­la­tion pauvre de cette île rava­gée par le chô­mage et la vie chère.Les gou­ver­nants qui n'ont à la bouche que des grands mots sur « l'égalité répu­bli­caine » entre la métro­pole et l'outre-mer ne sem­blent pas s'offus­quer du fait qu'à La Réunion, plus de la moitié de la popu­la­tion vive en des­sous du seuil de pau­vreté, que le chô­mage y... Lire la suite >

C’EST EN SE FAISANT ENTENDRE QUE LES CLASSES POPULAIRES POURRONT IMPOSER LEURS REVENDICATIONS 

Communiqué | 
23/02/2012

Après la deuxième nuit d'émeutes survenues dans les villes de Saint-Denis, Le Port et Saint-Benoît, le préfet ainsi que des élus de droite et de gauche ont multiplié les appels au calme, fustigeant ceux qui appellent à manifester « dans la situation difficile dans laquelle se trouve la Réunion ».Tous ces gens sont avant tout soucieux des intérêts patronaux et craignent que les travailleurs, les pauvres, manifestent et descendent dans les rues... Lire la suite >