Profession de foi (Ste Suzanne - Municipales 2008)

Archives Électorales
19/02/2008

Le 9 mars, sanctionnez le gouvernement de droite, empêchez ses relais locaux de prendre les mairies.

Cadeaux fiscaux aux plus riches, c'est 15 milliards d'euros en moins dans les caisses de l'Etat. Exonérations de cotisations sociales et fiscales pour les patrons et les riches, c'est 200 milliards d'euros de moins dans les caisses de l'Etat.

Les patrons embauchent-ils pour autant ? Évidemment non !

Le gouvernement de Sarkozy dilapide l'argent public pour arroser les patrons et les riches. Et après, il vient dire qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses pour créer des emplois dans les services publics. Il supprime ici à la Réunion des centaines d'emplois de TOS dans les écoles et les lycées. Il manque des centaines d'emplois dans les hôpitaux, à La Poste, à EDF, dans les communes Des emplois qui, s'ils étaient créés soulageraient la peine des chômeurs et amélioreraient la vie de centaines de milliers de travailleurs à la Réunion.

Le SMIC n'augmente quasiment pas, tout comme en général les salaires. Mais il ne se passe pas un mois sans que des dizaines d'articles de première nécessité voient leurs prix s'envoler. Les chômeurs sont rayés des Assedic, pour un oui, pour un non. Quant aux Rmistes, le gouvernement leur fait la chasse en organisant toute une campagne de dénigrement. Il les menace de couper leurs maigres ressources sous prétexte de « ressources cachées » ! Il est moins regardant avec les patrons et ceux qui viennent planquer leur fric dans les opérations immobilières défiscalisés. Enfin, des dizaines de milliers de retraités doivent survivre avec des revenus scandaleusement bas, entre 300 et 700 euros par mois, c'est à dire en dessous du seuil de pauvreté. Et certains mois, la caisse de retraite ose encore leur verser cette misère avec du retard.

Sarkozy, on le savait, était le candidat du MEDEF et des riches. Pour se faire élire, il a tenu un discours démagogique en se présentant comme le candidat du « pouvoir d'achat ». C'est là un mensonge. Le pouvoir d'achat des travailleurs a baissé comme jamais au point que des milliers de travailleurs ne s'en sortent plus aujourd'hui !

Il faut sanctionner cette politique anti-ouvrière et anti-sociale !

Le 9 mars, il faut empêcher les candidats de droite de récupérer les mairies de gauche !

A Sainte Suzanne, un accord avec le PCR a été possible. Lutte Ouvrière, en la personne de Didier Lombard, ouvrier électricien, sera donc présente sur la liste de Maurice Gironcel.

Elus au conseil municipal, les militants de Lutte ouvrière qui se présentent aussi à Saint-Benoît, défendront résolument le camp des travailleurs, des chômeurs, des retraités et des plus démunis. Au conseil municipal, ils soutiendront en permanence ceux qui défendent leurs conditions de vie et de travail : travailleurs en grève, mal logés qui n'acceptent pas de l'être, usagers qui refusent la dégradation des services publics. Ils voteront toutes les mesures favorables aux plus pauvres et à ceux qui vivent de leur travail, et ils dénonceront toutes les mesures qui iraient dans le sens contraire.

Le 9 mars, votez pour la liste conduite par Maurice Gironcel, assurez la présence de Didier Lombard au conseil municipal.