La Réunion :  Inflation de promesses

Communiqué
16/06/2015

Lors de sa venue à la Réunion en août 2014, Hollande avait annoncé la mise à disposition de 40 000 emplois d'avenir pour la Réunion.

Fin 2014, seule une partie de ces contrats avait été consommée par les employeurs tant publics que privés. Les maires déclarant que les finances exsangues des communes ne leur permettait pas d'embaucher même à un coût aussi bas (70 %, puis 90 % pris en charge par l'État) et les patrons du privé refusant d'embaucher avec ces contrats tant qu'ils ne bénéficieraient pas de la même prise en charge que les communes.

Dix mois plus tard, Valls revient nous faire le même type de promesse en annonçant 10 000 emplois aidés supplémentaires pour 2015.

Les promesses se suivent et se ressemblent, mais au final, c'est toujours le même résultat avec la hausse inexorable du nombre de chômeurs.

Jean-Yves PAYET