Les travailleurs de Citalis ont raison de se battre

Communiqué
04/06/2012

LUTTE OUVRIÈRE apporte son soutien aux travailleurs de la Citalis qui se sont mis en grève ce lundi 4 juin.

Didier LOMBARD, candidat de Lutte Ouvrière dans la 6ème circonscription, leur a rendu visite sur leur piquet de grève devant leur dépôt situé au Chaudron.

Parce qu'elle refuse d'appliquer immédiatement, avec effet rétroactif au 1er janvier 2012, une augmentation de salaire de 3% comme le réclament les chauffeurs de bus et leurs collègues sédentaires, la direction de l'entreprise se heurte à la réaction de ces derniers.

La direction de Citalis, pour ne pas céder devant les salariés, préfère courir le risque de payer des fortes amendes à son donneur d'ordre, la Cinor, au lieu d'accorder quelques dizaines euros aux travailleurs qui touchent à peine un peu plus que le Smic, souvent primes comprises.

Aujourd'hui aucun salaire ne devrait être inférieur à 1 700 € net par mois pour faire face au coût de la vie, et les salaires devraient augmenter au même rythme que les prix !

Les travailleurs de la Citalis qui sont en grève à 95% font preuve de détermination. Face à la solidarité des grévistes, la direction de l'entreprise devra lâcher le frein !

Didier LOMBARD