"Un gouvernement de combat" pour le patronat

Communiqué
21/06/2014

En visite dans l'île, la ministre des Outremer est venue apporter des cadeaux au patronat local.

Les capitalistes réunionnais se partageront avec leurs concurrents ultramarins plus de 400 millions d'euros avec le pacte de solidarité, cet armada de mesures en faveur du patronat mises en place par Hollande et son gouvernement pour soi-disant faire baisser le chômage.

La ministre des Outremer prétend que ces aides aux entreprises se feront « en s'accordant sur des contreparties ». Mais lesquelles ?

Aucun effort, aucun engagement en faveur de l'emploi ne sera demandé au patronat en échange de toutes ces largesses du gouvernement à son égard.

Les gouvernements passent mais il n'y a rien de nouveau sous le soleil : tous ne font que servir les capitalistes en leur remplissant les poches tout en obligeant les classes populaires à se serrer toujours un peu plus la ceinture !

Les travailleurs n'ont rien à attendre de ce gouvernement. Ils ne peuvent compter que sur leurs luttes pour interdire les licenciements et imposer la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire pour faire baisser le chômage.

Jean-Yves PAYET