Le Quotidien :  Réponses de Jean-Yves Payet à un questionnaire du journal

Article de presse
11/03/2010

CULTURE

Question 1 : Faut-il organiser un référendum sur la MCUR ?

Pourquoi un referendum sur un tel sujet ? Ne vaudrait-il pas mieux demander à la population son avis sur les aides au patronat distribués à fond perdu ? Sur le bouclier ou les niches fiscales ? Les politiciens de droite qui demandent un referendum sur la MCUR sont des démagogues qui font semblant d'être attentif à l'argent public, alors qu'ils le dilapident sans aucun état d'âme dès lors qu'il s'agit d'aider la classe capitaliste.

Nous sommes pour la MCUR. Un peuple doit avoir une mémoire historique, connaître son passé. Si la MCUR remplit bien sa fonction, tous les visiteurs, et en particulier les scolaires, pourront comprendre comment les système d'exploitation du passé ont brassé et unifié des populations venues de Madagascar, d'Afrique, d'Inde et d'autres partie du monde encore. Ils verront aussi que l'unité tant vanté aujourd'hui des Réunionnais n'a jamais dépassée le contour des classes sociales existantes.

Question 2 : Quelles seront vos priorités en matière de culture ?

La culture doit être accessible à tous, en particulier aux plus pauvres qui en sont pour ainsi dire exclus. Dans la diffusion de la culture l'Education nationale a un rôle majeur à jouer, et ce dès le plus jeune âge pour les élèves dont elle a la charge. Mais en réduisant comme il le fait actuellement considérablement les moyens alloués à l'éducation, le gouvernement ôte à nombre de jeunes la chance d'élargir leurs connaissances.

Il y a à la Réunion environ 120 000 illettrés. C'est une honte d'en être arrivé là, comme c'est une honte de ne pas prendre le problème à bras le corps et de tout faire pour le résoudre au plus vite. C'est là une question de volonté politique et de moyens mis en œuvre pour régler le problème.

Les enseignants qui sont en première ligne ont protesté contre la situation dégradée de l'enseignement et la difficulté qui est la leur d'apporter la culture. En métropole et à la Réunion nombreux sont les enseignants qui ont récemment protesté contre les situations dégradées dans lesquelles on les oblige à enseigner. Nous sommes totalement solidaires de leurs revendications.

Question 3 : L'identité régionale vaut-elle un débat ?

Pas plus que l'identité nationale chère à Sarkozy. En lançant en France le débat sur l'identité nationale Sarkozy a voulu attirer vers lui l'électorat d'extrême droite qui se complet dans les idées nauséabondes de la xénophobie et du racisme. Que cherchent ici ceux qui agitent le thème de l'identité régionale ? A faire croire que tous les Réunionnais seraient logés à la même enseigne et que tous auraient des aspirations et des intérêts communs ? Bref, que les divisions sociales n'existeraient pas ou devraient s'effacer devant cette fameuse et non moins fumeuse identité régionale ?

Ce sont là des leurres que certains agitent devant notre nez.

© Le Quotidien