Toulouse

Chronodrive : une menace de licenciement qui ne passe pas !

Brève
29/03/2021

Depuis le 6 mars, Rozenn, une étudiante employée chez Chronodrive à Basso Cambo, filiale du groupe Auchan, est mise à pied et menacée de licenciement pour faute grave : « abus de la liberté d’expression ».

En fait, elle avait dénoncé dans un tweet que le drive forçait les salariés à jeter les aliments dont l’emballage est abîmé, alors qu’il se vante d’être écologique. Mais, surtout, syndiquée CGT, elle militait contre les conditions de travail déplorables et défendait ses collègues victimes de violences sexistes.

Samedi 27 mars, près de 150 personnes (dont 20 grévistes du drive) ont tenu à dénoncer, à ses côtés, la Direction d’Auchan.

Les dernières brèves