Ariège

Le conseil Départemental rackette les pauvres

Brève
18/09/2018

Pour faire des économies, le conseil départemental dirigé par le "socialiste" Nayrou a décidé qu' à partir du 1er juillet, les personnes handicapés qui reçoivent la Prestation Compensatoire du Handicap devront contribuer à hauteur de 2,97 à 4,29 € de l’heure. La mesure touche 250 personnes et rapportera 257 000 €. Cette mesure s’en prend aux personnes handicapées, dont certaines ont jusqu'à 6 heures d'aide par jour. Les plus démunies vont se retrouver en EHPAD, alors qu'elles auraient pu continuer à vivre chez elle, et d'autres vont devoir réduire le nombre d'heures. Cela risque d'entraîner des réductions d'effectif dans les associations d'aide à la personne.

L'Ariège est le seul département d'Occitanie qui impose une telle attaque aux personnes fragilisées. Le président invoque… les économies nécessaires. Mais cela ne l’empêche pas de subventionner les investissements dans les stations de ski par exemple. Et il n’est pas question d’économies quand il s’agit de financer à hauteur de 548 000 € la construction d'un rond point pour que les camions puissent atteindre facilement une carrière de marbre à Aubert (commune de Moulis), propriété de ROCAMAT, une grande entreprise d'exploitation de marbre qui loue le site à ESCAVAMAR… Les économies c’est pour les patrons qui ne versent pas un centime.

Dans cette société, le profit capitaliste dicte sa loi aux politiciens au pouvoir, en s'attaquant aux plus vulnérables pour quelques euros... qu’ils s’appellent Macron ou Nayrou.