Toulouse

Les places à l’ombre sont chères

Brève
23/10/2019

Cet été à Toulouse, il a fait vraiment très chaud. Alors la municipalité de Toulouse a trouvé « la solution », verte et high-tech à la fois : la canopée urbaine. Elle a fait installer par une start-up trois corolles en fibre de verre de six mètres de haut, connectées pour arroser les plantes qui doivent pousser dessus.

Quant à la facture, ce sera 10 000 euros pièce.

La municipalité de Toulouse qui proclame se préoccuper de la qualité de vie des toulousains (du centre ville) a trouvé le financement pour ce gadget écolo-numérique en or qui devrait ombrager rues et trottoirs. Mais pour ceux justement qui n’ont que la rue comme logement, elle n’a pas de moyens. Elle ose même les verbaliser en s’appuyant sur son « arrêté anti-bivouac ». La qualité de vie des pauvres ce n’est pas son problème.

Les dernières brèves