Aureilhan (banlieue de‌Tarbes)

Les salariés de l'Ephad « La Pyrénéenne » en grève

Brève
08/10/2019

La moitié des 60 employés de cet Ephad, qui dépend de la Mutualité Française, est en grève depuis vendredi 4 octobre à la suite du licenciement de deux infirmières pour « fautes graves ». La véritable raison du licenciement, c'est qu'elles s'étaient opposées à la nouvelle organisation du travail voulue par la directrice, qui s'est empressée de l'appliquer, après le licenciement. Les grévistes demandent leur réintégration. Ce sont toutes les catégories de travailleurs qui sont en grève : infirmières, AS, ASH, cuisiniers et gardiens qui stationnent devant l'établissement au bord de la N21 où ils reçoivent des marques de sympathie des automobilistes.

A l'origine de ce mouvement, il y a aussi les pressions de la directrice sur le personnel et le harcèlement qu'elle impose, tout comme la charge de travail qui augmente continuellement sans que les salaires suivent. Il y a au maximum 1,5 salarié pour chaque étage de 16 résidents, ce qui ne laisse que 13 minutes pour s'occuper de chaque résident le matin.

Après les premières négociations, où la direction est venue les mains vides, les salariés sont bien décidés à ne pas se laisser faire.

Les dernières brèves