Haute-Garonne

L'extrême droite en démonstration.

Brève
21/01/2021

Des membres du groupe d'extrême droite « Génération identitaire » étaient en patrouille le 19 janvier au col du Portillon (Haute Garonne) à la frontière franco-espagnole. Il s’agissait d’une opération quasi-militaire, avec gros 4x4 au logo de leur organisation et uniformes en doudounes bleues, pour réclamer entre autre chose la fermeture des frontières. Des activistes de la même organisation avaient organisé au col de l’Échelle dans les Alpes, en 2018, un blocage à la frontière dirigé contre les migrants.

Aujourd'hui cette extrême-droite xénophobe se limite à des démonstrations démagogiques, mais demain ils représenteront un véritable danger pour les travailleurs. Car ces partisans de l’ordre capitaliste n’hésiteront pas à s’en prendre, non seulement aux immigrés qui fuient la guerre ou la misère, mais aussi aux bourses du travail, aux piquets de grève, et finalement à tous les travailleurs, si la situation de crise persiste.

Les succès de l’extrême droite en Europe comme aux Etats Unis, et l’attitude de politiciens comme Macron, qui s’inclinent devant elle en traitant les migrants et ceux qui les aident comme des criminels, encouragent visiblement les militants de cette mouvance à se mettre en scène. De telles manifestations représentent un signal d’alerte pour les travailleurs.

Les dernières brèves