Toulouse

Musée Bemberg : L'envers du décor

Brève
22/09/2020

A l'occasion des journées du patrimoine, les 16 salariés (sur 21), gardiens et guides-conférenciers, de la fondation Bemberg se sont mis en grève. Le musée va fermer 14 mois pour travaux, et la direction ne leur propose que le licenciement par rupture conventionnelle ou ... le licenciement économique ! Et c'est le grand flou pour une éventuelle reprise.

D'autres alternatives seraient pourtant possibles pendant la durée des travaux, d'autant que la fondation a quelques moyens : elle a acquis pour plusieurs millions d'euros de tableaux et elle reçoit régulièrement des fonds, largement de quoi couvrir les salaires. Quant au conseil d'administration où siègent la mairie et la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) Midi-Pyrénées, ils se défilent.

Tout le week-end, les grévistes se sont adressés aux visiteurs pour dénoncer leur situation, avec un tract et une pétition massivement signée malgré la fermeture du musée. Non aux licenciements !

Les dernières brèves