Toulouse

Révoltant !

Brève
27/09/2018

Un jeune migrant tunisien s'est pendu vendredi 21 septembre au camp de rétention situé en bordure des pistes de l’aéroport Toulouse-Blagnac. Il avait été arrêté en août et sa détention avait été prolongée de 15 jours. La mort de cet homme ne peut que révolter.
La politique du gouvernement contre les migrants détruit ceux dont le seul tort est de tenter d'échapper à la misère ou à la guerre. Mais ces guerres et cette misère sont causées justement par les dirigeants des pays riches qui pillent, affament et bombardent aux quatre coins du continent africain et qui ici fabriquent le chômage.

Encore une fois : liberté de circulation et d’installation pour tous les migrants