Toulouse

Une société impitoyable

Brève
17/10/2018

À Toulouse les centres d'hébergements sont tellement saturés et insuffisants que de nombreuses familles avec enfants campent sur les trottoirs, près des stations de métro et même à l'hôpital Purpan. Là, la direction a embauché des vigiles pour leur interdire l'accès aux bâtiments et donc l'accès à l'eau potable et aux toilettes.

Bien sûr, ces installations ne sont idéales ni pour les usagers, ni pour ces familles. Mais si ces personnes étaient correctement logées, elles n'auraient pas à squatter d'un lieu à un autre pour se mettre à l'abri.