Toulouse

Une société inhumaine

Brève
04/05/2020

À Toulouse, la justice vient de rejeter la demande de cinq associations de rouvrir toutes les bornes-fontaines de la métropole, les sanisettes publiques avec mise à disposition de savons ou de désinfectants, et le raccordement à un point d’eau pour les squats et bidonvilles.

Avec la crise sanitaire, les conditions de vie des sans domicile fixe se sont encore détériorées : très peu de possibilités d'hébergement, et un accès à l'eau et à l'hygiène encore plus difficile, la plupart des toilettes publiques et des points d'eau étant fermés pour ... raisons sanitaires !

Pendant que l'argent de l'Etat coule à flot pour les patrons du CAC 40, les moyens pour les plus précaires sont à sec.

Les dernières brèves