Malena Adrada et Vincent Combes, Comité de soutien à la candidature de Nathalie Arthaud de Toulouse :  Il ne faut pas se taire !

Communiqué
17/02/2017

Entre les promesses bafouées des uns, et les « affaires » des autres, l’odeur tenace de mensonge et de pourriture qui émane des milieux politiciens écœure bien des travailleurs, au point que certains envisagent de ne pas se déplacer le jour du vote.

Mais s’abstenir ne permet pas de clamer sa colère contre les Cahuzac, Balkany et autres Fillon, contre leurs comptes en Suisse, contre leurs détournements et autres arrangements avec les fonds publics. Cela ne permet pas plus de dire sa révolte contre la politique menée par le gouvernement socialiste pour le compte des gros actionnaires des grandes sociétés industrielles, commerciales et financières. Car ce sont bien ces derniers qui tirent les ficelles.

.S’abstenir revient finalement à se taire. Alors, autant profiter de cette élection pour exprimer son dégoût et sa colère contre l’ordre des choses actuel, qui fait que les entreprises du CAC 40 distribuent 56 milliards d’euros de dividendes, alors qu’il y a 9 millions de pauvres.

Il faut affirmer les exigences du camp des travailleurs, des chômeurs, des retraités ; affirmer qu’il faudra prendre sur les profits et les fortunes accumulées pour sauver les emplois et les salaires, et cela sous peine de réquisition.

Pour y parvenir, il ne suffira pas de voter bien sûr ; seul un mouvement puissant de l’ensemble des travailleurs pourrait l’obtenir. Mais à l’occasion de cette élection on peut au moins donner notre avis, alors ne nous en abstenons pas. Ce sera en tout cas le sens de chaque bulletin de vote pour Nathalie Arthaud.

Malena Adrada et Vincent Combes