La Dépêche du Midi - Haute-Garonne

"En contrôlant les entreprises, on aurait évité AZF"

Article de presse | 
08/10/2011

Propos recueillis par Cyril DoumergueNathalie Arthaud, 41 ans, professeur d'économie en Seine-Saint-Denis et candidate de Lutte Ouvrière à l'élection présidentielle de 2012, était présente hier à la fête annuelle de LO, qui se tient jusqu'à ce soir au Parc des expositions de Toulouse. Comment se porte Lutte Ouvrière en Haute-Garonne ? Nous stagnons, comme la plupart des partis politiques. Mais nous ne reculons pas, nous faisons connaître nos... Lire la suite >

La Dépêche du Midi - Hautes-Pyrénées

Tarbes. LO : « Nous voulons une échelle mobile des salaires »

Article de presse | 
08/10/2011

AR.P.La lutte ne fait que commencer. Après Saint-Brieuc et Mulhouse, Nathalie Arthaud s'est arrêtée à Tarbes. La candidate Lutte ouvrière à l'élection présidentielle a encore une quarantaine d'étapes à accomplir pour boucler son tour de France de campagne.« Partout, je vois des petites entreprises qui ferment, des grosses entreprises qui licencient... Il y a de la misère et de la pauvreté dans tous les quartiers populaires », estime Nathalie... Lire la suite >

La Dépêche du Midi - Gers

Visite de campagne de N. Arthaud

Article de presse | 
08/10/2011

La candidate pour l'élection présidentielle de Lutte Ouvrière est venue à la rencontre de ses militants, hier matin, à la salle des Cordeliers d'Auch. L'occasion pour la successeur d'Arlette Laguiller de rappeler à la trentaine de militants présents « qu'il ne faut pas céder au chantage odieux de ceux qui font croire aux travailleurs qu'il faut se résigner aux bas salaires ». Pour lutter efficacement contre la crise, Nathalie Arthaud propose,... Lire la suite >

Sud Ouest Gers

Nathalie Arthaud, la lutte avant tout

Article de presse | 
12/09/2011

Sud Ouest édition WebDimanche 11 septembre 2011 à 06h00 | Mis à jour le 11 septembre 2011 à 09h55Nathalie Arthaud, la lutte avant tout la candidate à l'élection présidentielle du parti Lutte ouvrière était à Auch hier pour rencontrer et débattre avec les militants gersois.Devant la salle des Cordeliers, les militants l'attendaient tranquillement. Pas toujours militants d'ailleurs, ce sont des personnes intéressées par son discours, une vingtaine,... Lire la suite >