Limousin

Inclusion des élèves handicapés : le rectorat a tort de se féliciter

Brève
12/02/2020

Banderole déposée devant le rectorat lors d'une action des AESH

Le 11 février, le rectorat de Limoges a invité la presse pour faire le point sur l’accueil des élèves handicapés à l’école. S’il est vrai que leur nombre a beaucoup augmenté, que les équipes éducatives des établissements scolaires font tout ce qu'elles peuvent pour que tout se passe au mieux, on est encore loin du compte.

Les AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap) qui aident les élèves en classe sont toujours maintenus dans une grande précarité par des contrats sous-payés et à temps partiel imposé.

Et comme il n’est pas question d’embaucher à hauteur des besoins, le rectorat réorganise leur mission pour « rentabiliser » leurs contrats au maximum en leur demandant maintenant de s’occuper de plusieurs élèves dans une même classe.

Non, il n’est pas possible d’éduquer correctement tous les élèves, handicapés ou non, en cherchant à faire des économies à tout va.

Les dernières brèves