Situation des travailleurs d'Albany (Saint-Junien) :  Contre les coups fourrés des patrons : levée du secret des affaires, interdiction des licenciements !

Communiqué
13/02/2012

Manifestement, au vu des informations qui ont pu filtrer et malgré le refus d'information de la part du directeur, les patrons du groupe « Albany international » préparent un mauvais coup contre les travailleurs, peut-être même la fermeture de l'entreprise de Saint-Junien et des licenciements ailleurs. Ce sont les emplois, les salaires, les conditions de vie de 136 travailleurs et de leur famille qui sont en jeu et pourtant ce sont, comme à chaque fois, les derniers informés !

Albany a bénéficié des largesses publiques pour installer son usine : notamment 7500 m2 de terrains viabilisés pour un euro symbolique ! De façon notoire, le groupe se porte bien et réalise des bénéfices; et même si son activité dans la branche « France » baissait un peu, il n'y aurait qu'à diminuer la charge de travail pour chacun des salariés sans diminuer les salaires, car le groupe a tout à fait les moyens de maintenir l'emploi et les salaires pour tous !

Sur l'hémorragie du chômage, il faut mettre un garrot : il faut interdire à tous ces groupes de licencier, de fermer les usines. Et l'opacité dans laquelle les patrons d'Albany préparent leur sale coup, le montre bien : il est vital d'exiger la levée du secret bancaire et industriel. Il faut que les travailleurs soient informés des projets des patrons afin de pouvoir les empêcher de nuire ! Il faut qu'ils imposent leur contrôle sur les comptes et les affaires des entreprises, et que les décisions cessent d'être prises dans le secret des conseils d'administration.

Elisabeth FAUCON