Ford à Saarlouis

Interdire les licenciements !

Brève
12/12/2018


Usine Ford Saarlouis - Wikipedia

Ford compte supprimer 1 600 emplois dans son usine de Saarlouis en Allemagne, sur les 6 300 travailleurs du site. L’usine emploie 800 frontaliers.

Ford veut « réduire ses coûts ». Pourtant Ford a fait son plus gros bénéfice depuis 2013 l’an dernier, 7,6 milliards de dollars.

Plutôt que "réduire ses coûts", Ford veut augmenter ses bénéfices. Aucune raison d’accepter que des emplois soient détruits pour augmenter ses profits.

Forbach

Grève chez Malezieux pour les salaires

Brève
10/12/2018

Les salariés en grève à Forbach - Photo Radio Mélodie

Les salariés de l'agence Malezieux de Forbach sont en grève ce lundi 10 décembre.

Ils revendiquent des augmentations de salaire et une revalorisation des primes.

Malgré des heures supplémentaires à gogo, ils n'arrivent pas à boucler leurs fins de mois. Oui, tous les salaires doivent augmenter et il faut les indexer sur le coût de la vie pour que les salaires arrêtent de se trainer dans les escaliers tandis que les prix passent par l'ascenseur. 

 

Marche pour le climat à Nancy

Malgré l’interdiction la manifestation a eu lieu

Brève
10/12/2018

Florent Compain et Denys Crolotte à la sortie de leur garde à vue

Les deux militants écologistes qui avaient été interpellés suite à la « marche pour le climat » du samedi 8 décembre à Nancy, ont finalement été libérés dimanche midi après 21 heures de garde à vue.

Relayant le climat de peur attisé par le gouvernement avant la journée de samedi, le préfet de Meurthe-et-Moselle avait interdit cette manifestation sous le prétexte « qu’il existe un risque de confrontation directe, de heurts et de troubles à l’ordre public » entre les gilets jaunes et les participants à cette marche. Une insinuation scandaleuse quand on sait que le mouvement des gilets jaunes ne conteste pas l’urgence climatique.

Les organisateurs de la marche pour le climat ne se sont pas laissé impressionner et près de mille personnes ont défilé dans les rues de Nancy sans qu’il y ait le moindre problème.

En faisant arrêter deux militants, le préfet a tenté d’avoir le dernier mot, mais il reste que le droit de manifester lui a bel et bien été imposé.

Florange

Pollutions à répétition

Brève
08/12/2018

Source : Wikimedia Commons

Une fois de plus, la Fensch a été polluée par des hydrocarbures, avec tous les inconvénients que cela comporte pour les riverains.

Les précédents incitent à se tourner vers ArceloMittal, qui ne reconnaît pourtant que des pollutions occasionnelles.

Mais la population montre du doigt la cokerie. D’autant plus qu’ArcelorMittal aurait dû produire une étude des réseaux du site depuis... 2016. Le préfet a pris un arrêté, le 8 octobre 2018, pour mettre en demeure la direction de produire cette étude. Cet arrêté précise que le réseau d’assainissement de la cokerie est susceptible d’être en contact avec la Fensch.

On comprend pourquoi ArcelorMittal traîne des pieds.

Formation professionnelle des adultes (Afpa)

Contre la diminution de l’offre de formation

Brève
07/12/2018

Les salariés de l’Afpa de Lorraine, comme leurs collègues l’ont fait à l’échelle nationale, ont bloqué leurs établissements, jeudi 6 décembre, pour protester contre une prétendue « réorganisation » qui n’est qu’une diminution d’effectifs accompagnée de fermetures de centres.

Les stagiaires apprécient les formations qui débouchent souvent sur un emploi.

Mais pour les pouvoirs publics, il y a là une occasion supplémentaire de tondre la laine sur le dos de la population.