De nombreux " déserts médicaux " en Lorraine

La difficulté de se soigner

Brève
25/12/2020

Il y a une pénurie organisée de médecins depuis l'instauration du numérus clausus en 1971

En Lorraine 99 communes sont classées comme déserts médicaux à partir des données établies par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Les habitants de ces communes cumulent trois difficultés pour accéder aux soins : à la fois le manque de disponibilité des médecins généralistes, une pharmacie à plus de 10 minutes de voiture et un service d’urgence à plus de 30 minutes.

En plus de la situation dramatique dans les hôpitaux, voilà un autre aspect de la réalité de notre système de santé prétendument le meilleur du monde.

 

Hansaton Sarreguemines

Non aux licenciements

Brève
10/12/2020

Après avoir offert des bouteilles de champagne aux salariés pour les remercier des efforts faits pendant la pandémie de Covid-19, la société du groupe Sonova vient de leur annoncer leur licenciement.

Le site de Sarreguemines serait tout simplement fermé sous pretexte d’une baisse des bénéfices à venir. Le groupe est pourtant loin d’être sur la paille avec des bénéfices nets de 450 millions d’euros en 2019-2020. Le principal actionnaire du groupe, le milliardaire Beda Deithelm a, à ce rythme, vu sa fortune augmenter d’un milliard ces trois dernières années.

Il n’y a aucune raison d’accepter ces licenciements qui ne visent qu’à enrichir un peu plus ces actionnaires. Les travailleurs l’ont fait savoir en offrant leur bouteille à l’hôpital R. Pax et ne comptent pas en rester là.

Saint-Gobain PAM

Non au patriotisme économique, à bas la concurrence capitaliste

Brève
08/12/2020

L'usine Saint-Gobain de Pont-à-Mousson fabrique des tuyaux en fonte ductile

Des politiques locaux toutes couleurs politiques confondues se sont lancés dans une campagne dite de « patriotisme économique » au nom de la sauvegarde des usines Saint-Gobain PAM. Cela consiste à promouvoir auprès des collectivités locales les canalisations en fonte de PAM par rapport aux canalisations en plastique produites chez les concurrents (… par d’autres travailleurs !)

Les travailleurs ne doivent pas se laisser prendre à ce discours qui ne peut que les opposer les uns aux autres.

Ceux qui doivent être enchantés de cette publicité gratuite ce sont les actionnaires de Saint-Gobain. Mais la longue histoire des plans de licenciements a suffisamment montré que les profits des patrons n’ont jamais garanti l’emploi des travailleurs…

 

Grève des mineurs de 1948

Mineur réhabilité… bien tardivement

Brève
05/12/2020

wiki media

Une habitante de Forbach, après des années de bataille judiciaire, vient enfin d’obtenir satisfaction : le Conseil constitutionnel a confirmé le caractère abusif d’un certain nombre de licenciements de mineurs (dont celui de son père) lors des grèves de 1948 et 1952.

Licencié, mis sur liste noire, son père n’avait retrouvé du travail qu’en 1953. Comble de malheur, il était mort en 1961 d’un accident du travail.

Jules Moch, membre du parti socialiste, ministre de l’intérieur, était à ce titre à la tête de la répression.

Auchan Lorraine

Non aux licenciements !

Brève
03/12/2020

Sous prétexte de résultats inférieurs à ce qu’il attendait, Auchan a annoncé un plan de licenciements, cyniquement baptisé « plan de sauvegarde de l’emploi ». 1475 postes seraient supprimés sur toute la France dont 69 dans les hypermarchés de Lorraine.

La famille Mulliez est une des familles les plus riches du pays puisqu’elle possède, outre Auchan, Décathlon et Boulanger, pour ne citer qu’eux.

Il n'y a aucune raison d’accepter ces licenciements qui ne visent qu’à ce que les Mulliez s’enrichissent.