Chantier de l'hôpital de Metz

Les requins

Brève
04/05/2010

Un patron letton qui met à disposition d'une société luxembourgeoise, sous-traitante d'une société de BTP française... voilà la chaine qui a conduit vingt et un travailleurs lettons payés à la tâche à travailler six jours sur sept, dix à douze heures par jour sur le chantier du nouveau CHR de Metz.

Le tout sans contrat de travail et sans fiche de paye. Ils étaient de plus logés dans des conditions scandaleuses. L'un d'entre eux ayant porté plainte à la gendarmerie, leur situation a finalement été régularisée avec l'appui de la CGT.

Une illustration des méthodes de tous ces intermédiaires et grosses sociétés du BTP qui s'enrichissent sur le travail des ouvriers.

TRW Vosges

Usine bloquée

Brève
01/05/2010

La direction de l'usine TRW de Ramonchamp veut procéder à 88 licenciements sur 420 salariés. Pourtant, si l'on en croit la presse spécialisée, le groupe TRW n'éprouve pas de difficultés particulières, au contraire. Comme d'habitude, les patrons en veulent toujours plus.

Mais les travailleurs n'acceptent pas cette logique.Ils n'acceptent pas les indemnités très insuffisantes qu'on leur propose. C'est pourquoi ils se sont mis en grève et bloquent l'usine.

ArcelorMittal

La crise ? Pas pour tout le monde

Brève
27/04/2010

Lakshmi Mittal, PDG d'ArcelorMittal, se classe pour la sixième année consécutive en tête des plus riches de Grande-Bretagne avec 22,45 milliards de livres, contre 10,8 milliards l'année précédente, selon le classement réalisé par le journal Sunday Times.

Dans la sidérurgie, les patrons ont privé des dizaines de milliers de travailleurs de leurs salaires pour faire face à la crise. C'était uniquement pour maintenir voire augmenter leurs fortunes, pas parce qu'il y avait moins de travail : on aurait fort bien pu se partager celui qui reste.

Cela aurait juste empêché Mittal de multiplier par deux sa fortune.

Smart Hambach

Pourquoi - et pour qui - les impôts montent

Brève
20/04/2010

Cette semaine, c'est le département de la Moselle qui va apporter 450 000 euros au goupe Daimler-Mercedes à qui appartient l'usine de la fabrication de la Smart à Hambach. En janvier, c'était la Région qui annonçait une aide de 900 000 euros.

Le département est dirigé par la droite, la Région par la gauche... et les aides arrivent de tous côtés.

Les impôts devraient servir à la collectivité, pas à enrichir les grands groupes capitalistes comme Mercedes et les autres.

Champigneulles

Non aux fermetures de classe !

Brève
19/04/2010

Suite à une décision de l'Inspection Académique, deux fermetures de classes sont prévues pour la rentrée prochaine à Champigneulles (banlieue de Nancy) : une classe d'adaptation pour les élèves en difficulté à l'école élémentaire Jean Moulin, une autre à l'école maternelle des Mouettes, dans un quartier populaire. Ce sont les conséquences de la politique du gouvernement, qui en supprimant des postes d'enseignants sacrifie l'éducation des jeunes, notamment des plus fragiles et de ceux issus des milieux populaires.

Ces fermetures sont un véritable scandale, contre lequel instituteurs et parents d'élèves de Champigneulles commencent à se mobiliser.