L'Est républicain :  Arthaud renvoie dos-à-dos gauche et droite

Article de presse
16/04/2012

Devant 4.000 personnes, la candidate de Lutte ouvrière a demandé un « gouvernement de combat » pour s'attaquer à la crise économique et à la « bourgeoisie ». Photo AFP

DANS UN DISCOURS de plus d'une heure au Zénith, commençant par le traditionnel « Travailleuses, travailleurs, camarades et amis », Nathalie Arthaud a critiqué François Hollande et Nicolas Sarkozy, « ces deux politiciens professionnels formés pour, une fois élus, servir les intérêts de la classe qui domine toute la société ».

« J'appelle les électeurs des classes populaires à utiliser le 1er tour pour exprimer le rejet » du président « mais aussi le rejet du système économique et social ».

« Mélenchon, ramasse voix pour le PS »

« Si François Hollande est élu, les sacrifices continueront, les coups au lieu de venir de la droite, ils viendront de la gauche », a estimé Mme Arthaud selon qui « si les travailleurs ont toutes les raisons d'exécrer Sarkozy, ils n'ont aucune, aucune raison de faire confiance à Hollande ».

Quant à Jean-Luc Mélenchon, il « a réussi à reprendre la fonction que le Parti communiste a remplie pendant si longtemps, celle de ramasse voix pour le PS », a affirmé Mme Arthaud. « Plus la crise s'aggrave, moins il y a de place pour un ''bon gouvernement de gauche'' qui, au moins sur certains points, protégerait les travailleurs. Il n'y a qu'un gouvernement de combat de la bourgeoisie ».

© L'Est Républicain, Lundi le 16 Avril 2012 / Ouverture France-Monde /

Droits de reproduction et de diffusion réservés